Résultats du Baromètre National de perception de l’égalité des chances 6ème Edition

Lundi 23 Octobre 2017

Le MEDEF a présenté le mercredi 18 octobre devant la presse les résultats de la 6ème Edition de son baromètre national de perception de l’égalité des chances.


Les faits marquants de l'année 2017 :

• En 2017, les concepts de « respect des diversités » et de promotion de « l’égalité des chances en entreprise » ont été scindés en deux notions distinctes afin d’évaluer leurs perceptions relatives. La conclusion est sans appel : avec plus de 20 points d’écart, la notion d’égalité des chances fédère nettement plus les salariés français que celle du respect des diversités.

• L’efficacité des actions mises en place au sein des entreprises en matière de diversité et d’égalité des chances continue de progresser : 78% des personnes interrogées considèrent les actions mises en place par leur entreprise comme efficaces (+8 points en 4 ans).

• Pour la première fois, la confiance des femmes dans leur avenir au sein de leur entreprise est égale à celle des hommes (72% avec +9 points gagnés en 3 ans). Elle témoigne de l’effet des politiques d’égalité professionnelle mises en place par les entreprises.

• 2/3 des salariés jugent leur entreprise innovante et un peu moins de ¾ des salariés français estiment que leur entreprise représente bien la diversité de la société. Ces perceptions sont corrélées avec l’existence d’un climat de travail plus « inclusif » ou il est plus facile d’évoquer ses singularités.

• Malgré un net recul depuis plusieurs années, en particulier chez les femmes, un salarié sur deux craint toujours d’être discriminé au cours de sa carrière. Avec un différentiel de 8 points, cette peur demeure plus forte chez les femmes (56%) que chez les hommes (48%). Par ailleurs, on constate chez les femmes une baisse très nette de la crainte d’être discriminée au sein de sa propre entreprise. C’est là encore le reflet de l’impact des actions engagées.

• Comme lors des années précédentes, l’âge reste de loin le premier motif de crainte de discrimination. Depuis l’année dernière, cette crainte s’exprime de façon homogène aussi bien chez les femmes que chez les hommes. Viennent ensuite le niveau ou type de diplôme et l’apparence physique.

• En matière de facilité de carrière , les personnes souffrant d’un handicap visible, d’une altération de leur état de santé ou portant un signe religieux visible obtiennent, à l’instar des années précédentes, des indices de facilité de carrière les plus bas.


Pour en savoir plus, retrouvez la synthèse Medef des résultats du Baromètre National de perception de l’égalité des chances, 6ème Edition :


L'étude a été réalisée en ligne par TNS Sofres du 1er au 15 juin 2017 auprès d'un échantillon de 1.000 personnes, représentatif de la population française salariée du privé, selon la méthode des quotas.

Contact et renseignements :

Charlotte Parez,
Chargée de mission Innovation Sociale et Managériale,
cparez@medef.fr




 

 

 

Patrons, champions du changement

 

 


positions


Vidéos

  • Management
  • Diversité
  • Videos Egalité
  • Insertion

Publications