Medef-rh.fr : Blog entreprise, emploi et formations

5 méthodes pour mieux gérer votre stress lors des examens

Catégories : Conseils , Etudes

Pour mieux gérer votre stress lors d’un examen, voici quelques techniques que vous pouvez utiliser.

Interagir sur son corps, ses émotions et pensées

Le stress nuit beaucoup à la concentration et à la récupération des connaissances. Lorsque l’organisme libère l’hormone responsable du stress, le rythme cardiaque s’accélère et il y a transpiration et maux de tête. Outre le corps, les facteurs psychoaffectifs ont aussi leur rôle dans l’apparition de stress. Vous pouvez prévenir ou limiter votre stress en agissant sur vos pensées et aussi sur les mécanismes cognitifs, dont la façon d’apprendre et d’étudier.

Avoir de bon sommeil et hygiène de vie

L’un des moyens pour prévenir le stress est d’avoir un bon sommeil. De révisions jusqu’à la veille de votre évaluation, il faut s’assurer de bien dormir suffisamment chaque nuit. Les nuits blanches et les veilles tardives sont à proscrire. Le manque de sommeil et la fatigue réduisent vos capacités d’attention et de mémorisation. Vous devez veiller à manger de manière équilibrée et saine. Lors des révisions, évitez de boire trop de café, car cela peut entrainer de tachycardie, d’insomnie, d’anorexie, de toxicomanie et même d’hypertension artérielle.

Savoir se relaxer

Le meilleur moyen pour se détendre est de faire du sport. Cela permet d’évacuer le stress. Faute de ne pas pouvoir aller courir, faire du tennis ou nager, il est toujours possible d’apprendre à faire de petits exercices de relaxation. La méthode qui marche le plus pour se détendre est la respiration profonde. Non seulement cela permet d’oxygéner votre corps, mais aussi de vous recentrer sur lui.

Réviser bien vos cours

Les révisions permettent d’augmenter votre confiance en soi et de limiter l’apparition de stress. Cela nécessite une bonne organisation en passant en revue tout le programme. Pour ce faire, établissez un planning de révisions, alternez les matières et faites des pauses régulièrement. Il est aussi nécessaire de vous entrainer aux exercices de l’examen. À la veille de l’évaluation, l’idéal est de ne rien faire de peur d’être trop fatigué.

Eviter les idées négatives

Les idées négatives sont à bannir si vous ne voulez pas être stressé le jour de l’examen. Dès que des pensées négatives commencent à tourner en boucle dans votre tête, vous devez vite les remplacer par des pensées positives et encourageantes. Vous pouvez par exemple penser aux bonnes notes que vous avez eues au cours de l’année. On dit bien souvent que « la confiance en soi se nourrit de la répétition d’expériences réussies ».